Blog

27
Mars
blog image

La news des amis

Commentaires: 0

Une nouvelle !

Une nouvelle car j’ai des choses à communiquer qui ont une importance certaine à mes yeux. Déjà, j’espère que vous allez tous bien. Je pense que beaucoup ont été fort secoué par ce qui s’est produit en Belgique dernièrement, et franchement ça n’inspire pas des masses. On se retrouve à remettre en question beaucoup de choses, se poser pléthore de questions, peut-être même émettre des jugements qu’on ne devrait pas mais sur le moment même, ça fait du bien. Alors je me suis dit que c’était important de ne pas se laisser emparer par les émotions négatives que de tels événements engendrent. Au contraire. Il faut continuer, il faut reconstruire et créer encore plus. Je suis et reste à votre service pour tenter de vous vendre du rêve et de la magie, surtout en ce temps-ci.

Donc, je vais commencer par le moins important. Mercredi j’ai fait une session photo avec une amie photographe. Il lui fallait un modèle pour réaliser une série de photos pour ses cours de photographie. On lui avait imposé un thème, qui était la mode. N’étant pas trop branchée mode ‘conventionnelle’ elle demanda d’emprunter des costumes à WAAaRpg (vous vous souvenez, ceux pour qui j’ai défilé et où travaille mon petit frère). La photographe, Manon, affectionnait particulièrement la robe dans laquelle j’avais défilé et voulait donc une majorité de photos dans cette robe. Néanmoins ont a terminé le shooting avec un autre costume pour avoir une diversité et pour que je puisse vous présenter autre chose comme style. J’ai adoré son professionnalisme. Elle savait exactement ce qu’elle voulait et me mâchait largement le boulot. J’ai donc hâte de voir ce qu’elles donnent et de partager tout cela avec vous !

Pour la seconde annonce (c’est un peu la news concernant des amis, je me rends compte) je vais donc vous parler du projet absolument formidable et magique d’une amie anglaise que j’ai eu la chance de rencontrer lors de ma semaine de stage avec Brian Froud. Son projet a commencé avec une réflexion plutôt sombre par rapport au monde actuel qui s’est transformé en recherche. Avec toutes les horreurs que l’on voit de nos jours elle se demandait quelle était l’influence du matérialisme, consumérisme et autres joyeusetés sur l’imaginaire enfantin. Après des semaines de recherche elle fût très surprise par le résultat ! Il s’avère que tout ce que monde apporte actuellement de négatif n’influence absolument pas ce monde magique que se créent les enfants. Selon elle il est peut-être même plus développé que jamais ! Chaque enfant qu’elle a questionné croit dur comme fer aux fées, elfes, gnomes et trolls.

C’est à partir de cette découverte qu’elle a réalisé le projet en question. En quoi consiste-t-il ? Très simplement, chaque enfant qui veut participer se manifeste auprès d’elle. L’enfant recevra dès que possible une boite dans le courrier. Cette boite contient différents et nombreux éléments de bricolage destinés à représenter une fée qu’ils auraient rencontrés récemment. Lorsqu’elle clôturera le concours, un jury de son choix – très bercé dans le monde du petit peuple – fera la sélection des meilleures réalisations.

A la base ce concours était destiné à prendre place qu’en Angleterre. Néanmoins, trouvant ce projet merveilleux, je lui ai proposé de l’étendre sur le continent pour que des enfants francophones et néerlandophones puissent également y prendre part. Je me suis donc proposé comme traductrice pour que son projet puisse connaitre un succès plus international. Je serai également une des membres du jury anglais. Si vous désirez d’autres renseignements n’hésitez pas à consulter la page FB dédié à ce projet ! https://www.facebook.com/The-Fairy-Project-1513023162340500/?fref=ts

Et finalement, j’ai fait un ajout dans ma page de liens. Allez découvrir le merveilleux restaurant bio qu’a ouvert ma cousine !

Merci pour votre fidélité ! Câlins elfiques à vous tous ! < br/> P.S . La photo c’est juste pour vous mettre dans une ambiance un peu féerique. Elle a été prise l’année passée à ‘Féeries du Bocage’.